Revues de presse

Épisode 1 : Régis BRENCKLE

EPISODE 1 : Un secrétaire engagé sur tous les front

• Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je me prénomme Régis, j’ai 42 ans, j’ai un garçon, Maxime, qui va faire son entrée au collège en septembre. Je suis informaticien dans un groupe automobile. Je pratique sporadiquement le VTT, la course à pied ou encore le ski en hiver. Je vis à Oberlauterbach et je suis célibataire, mais je pense qu’on va s’arrêter là sinon l’interview risque de faire office d’annonce matrimoniale 😊 😊 .

• Depuis combien de temps êtes-vous bénévole ?

J’ai fait mon entrée au comité de l’USOE lors de l’AG du club le 28 juin 2002. J’avais 22 ans, cela fait donc 20 ans que je suis bénévole au club.

• Quel est votre rôle au sein de celle-ci ? Quelles sont vos missions ?

J’occupe la fonction de secrétaire au club. Mes missions tournent donc surtout autour des tâches administratives. Je fais également les résumés des rencontres pour les DNA lors des matchs de l’équipe fanion à domicile.

Mes missions ont aussi évolué un peu ces dernières années, j’ai pris du recul dans certaines fonctions (marketing et publication facebook, organisation du service) qui grâce aux vice-présidents Franck et Arnaud ont pu être réparties sur diverses épaules dont celles de Camille, mon intervieweuse du jour 😊 , entre autres championne de France d ́haltérophilie U20, à qui je souhaite une belle année d’apprentissage au sein de notre club !

Je voudrais aussi en profiter pour remercier l’ensemble du comité ainsi que les présidents et entraîneurs successifs que j’ai côtoyés et que je côtoie encore pour leur bonne collaboration.

• Qu’est-ce qui vous motive à être bénévole?

Au départ, je suis un peu tombé dedans par hasard suite à la sollicitation de mon prédécesseur Frédéric qui m’avait demandé à l’époque de réaliser le premier site internet du club. On était à l’époque déjà à l’avant-garde dans le secteur. D’ailleurs, le site internet est toujours accessible à l’adresse http://regis.brenckle.free.fr/ et permet d’accéder à une partie de l’archive du club 😊 .

Pour répondre à la question plus précisément, ce qui me motive à être bénévole est simplement la satisfaction de me rendre utile pour le club au sein d’un groupe motivé et solidaire.
L’USOE a des actions et des missions multiples et ma satisfaction se mesure tous les week-ends à la lumière du bonheur et du plaisir que le club procure aux joueurs et aux jeunes et aux supporters mais aussi à la joie que le club procure lors de ses diverses manifestations festives telles que le Frühlingsfest ou encore la marche gourmande. La satisfaction de voir une équipe de bénévoles qui s’engage saison après saison pour faire vivre un club et surtout un lieu d’animation pour nos villages, mais aussi le plaisir de voir que l’école de football et le groupement GJAN dirigée respectivement par Arnaud et Fernand permettent d’éduquer des générations de jeunes qu’on voit évoluer de leur entrée à l’école de football à leur passage en seniors. Les excellents résultats sportifs depuis de nombreuses années sont évidemment une belle récompense envers les bénévoles que nous sommes.

• Combien de temps cela vous prend-il ?

Je n’ai jamais commencé à compter mes heures et je préfère ne pas commencer 😊 .

Disons que le plus important est de concilier la vie professionnelle, privée et associative. L’important est que trouver la bonne « balance ». Je crois que c’est un terme à la mode actuellement dans les entreprises 😊 . Mais il est vrai que quand le travail professionnel est déjà très prenant avec des journées qu’on ne voit pas passer, il faut parfois s’y mettre tard le soir et faire l’impasse sur la série Netflix pour traiter les emails et les diverses demandes.Quand j’ai débuté, le club comptait 140 licenciés et 2 équipes seniors, aujourd’hui le club comptabilise près de 300 licenciés grâce au formidable travail réalisé au niveau de l’école de football et 4 équipes seniors.

• Quelles qualités faut-il avoir pour être bénévole ?

Être bénévole, c’est sans doute plus facile lorsqu’on a une bonne capacité d’écoute. Il est utile aussi de savoir faire preuve de solidarité et de compréhension envers les autres. Finalement, c’est peut-être comme une équipe de foot, cela fonctionne toujours mieux s’il y a une bonne entente entre les différentes individualités et pour ce faire rien de mieux que le plaisir d’une belle troisième mi-temps pour améliorer la cohésion de groupe.

• L’USOE en 3 mots pour vous ? 

Solidaire, familiale, compétitive.


• Quel est votre plus beau souvenir au sein de l’association ?

Je vais sans doute me répéter, mais il y en a eu beaucoup. Cela va du voyage à Moulins lors du 7ème tour de Coupe de France en passant par les différentes soirées passées au club-house, les différents quarts de finales, demi-finales et finales de la coupe et surtout la finale de Coupe d’Alsace remportée à Weyersheim. L’un des souvenirs marquants est une belle réussite administrative obtenu avec l’avocat maison Franck, avait été d’apprendre au retour de notre voyage à Paris le 31 juillet 2007 que la commission centrale des litiges et contentieux nous donnait raison dans notre appel ce qui permettait à l’équipe fanion entraînée alors par Florent Stoltz de rejoindre l’Excellence bas-rhinoise aux côtés de Weyersheim. Aujourd’hui ce qui me rend le plus heureux, c’est de voir les sourires et les progrès des nombreux jeunes qui participent aux matchs et aux entraînements chaque semaine.

Il y a aussi eu ces dernières années des souvenirs plus douloureux tels que les départs des membres fondateurs : Georges Arth (trésorier), André Gusching et Robert Kraemer (présidents d’honneur) mais aussi les départs de jeunes représentant l’avenir du club et partis beaucoup trop tôt: Dorian Bogner, dirigeant de l’équipe 2, et Hugo Beill, jeune joueur brillant qui avait fait tout son parcours au sein de l’école de football locale. Nous n’oublions pas ce que ces belles personnes ont fait pour le club.

• As-tu un petit mot pour encourager de nouveaux bénévoles pour rejoindre le club ?

Je leur dirais simplement que si d’une manière ou d’une autre, ils souhaitent apporter leur pierre à l’édifice et l’histoire de l’USOE, ils sont les bienvenus. Cela leur permettra aussi de mettre en application leurs compétences, d’en acquérir de nouvelles et de contribuer à un projet de club qui apporte énormément de bienfaits dans notre environnement rural. La venue de nouveaux bénévoles sera aussi toujours un encouragement et une juste récompense pour les anciens bénévoles qui seront réceptifs à de nouvelles idées, de nouvelles compétences et de nouveaux bras pour que l’USOE poursuit sa dynamique et continue à faire le bonheur de nombreuses générations de joueurs, dirigeants et spectateurs 


Merci Régis pour ton dévouement !